Musique et technologie

Les 10 étapes majeures dans l’évolution du music marketing moderne

Plus que les faits en eux mêmes, j’ai tenté de montrer les 10 étapes majeures (sans ordre particulier) qui ont profondément changé et fait évoluer irréversiblement le music marketing, avec des implications (plus ou moins positives) sur les relations entre les fans, les labels, les artistes….

1.    Myspace qui a donné aux artistes un “toit” leur permettant de se faire connaître et d’interagir (discuter, commenter, suivre) avec leurs fans. D’ailleurs, les fans ne sont désormais plus des fans, mais des amis…

2.    CD Baby qui a permis aux indés et aux DIY artistes de vendre sur Internet leurs créations (CD physiques ou online) sans avoir de maisons de disques ou de distributeurs

3.    Les Arctic Monkeys dont le buzz internet sur leur album (alors en ligne sur MySpace) leur a permis de faire le meilleur démarrage de ventes de toute l’histoire au Royaume Uni

4.    OK GO qui a montré le pouvoir de Youtube avec la diffusion de leur clip “Here we go again” réalisé pratiquement sans budget

5.     Napster, dont le lancement en 99 (version originale) a changé à jamais les relations artistes-maisons de disques -acheteurs//Marché physique- marché digital

6.    Radiohead, qui lors de lancement de son album “In Rainbows” a demandé à ses fans de payer ce qu’ils voulaient pour le téléchargement

7.    Trent Reznor (NIN)qui a engrangé plus de 1.6 M$ lors de la première semaine de vente de l’album de NIN “Ghosts” en offrant directement sur son site aux fans des éditions limitées de l’album allant de 5$ à 300$

8.    Jill Sobule qui pu récupérer 80 000$ en demandant à ses fans de l’aider financièrement pour qu’elle puisse enregistrer son nouvel album

9.    David Byrne et Brian Eno qui ont enregistré ensemble et sans maison de disques un album et ont utilisé  TopSpinpour le vendre

10. Amanda Palmer (Dresden Dolls) qui a vendu pour 19 000$ de merchandising sur Twitter en 10 heures, alors qu’elle n’avait rien gagné sur les ventes de ses 30 000 albums.

Encore une fois, le music marketing est basé principalement sur l’interaction – l’interaction directe vers les fans et les consommateurs.

Il s’agit donc de créer une expérience vers le public, de développer une relation émotionnelle avec lui. Et tous les outils pour le faire sont disponibles facilement online.

Maintenant, c’est le Comment, la manière dont  vous allez utiliser ces outils qui vous permettra de développer cette interaction.

Source : Virginie Berger